Surdosage de lessive = linge mal lavé et mal rincé

  • Jun 13, 2022
  • Par Jean-François
  • 0 Commentaire

Surdosage de lessive = linge mal lavé et mal rincé

Les lave-linge récents ne fonctionnent absolument plus comme les machines d’ancienne génération. Ils utilisent trois fois moins d’eau qu’il y a dix ans.

 

Avant, le linge était lavé en pleine eau dans un tambour rempli aux 3/4 d’eau. Actuellement toutes les marques de lave-linge se préoccupent de limiter la consommation d’eau. La consommation moyenne était de 150 litres d’eau pour 5 Kg de linge lavé, actuellement la moyenne se situe à 55 litres d’eau pour 7 Kg de linge lavé. Sachant qu’un moteur de lave-linge consomme très peu d’énergie, l’essentiel de la facture électrique est dédié au chauffage de l’eau. Trois fois moins d’eau à chauffer c’est trois fois moins de consommation électrique.

Economie d’eau, économie d’électricité, très bien, mais quel rapport avec le dosage de lessive ?

Avant le linge était lavé en pleine eau dans un tambour plein d’eau. Maintenant, en début de cycle, le linge contenu dans le tambour est éclaboussé d’eau jusqu’à ce qu’il en soit saturé et qu’il ne puisse plus en absorber, comme une éponge. A ce moment la machine cesse de prendre de l’eau. Ce linge imprégné d’eau et de lessive subira les rotations du tambour et sera lavé par frottements sur lui-même. Si la concentration de lessive est trop forte, le linge devient gluant et visqueux. Il ne se frotte plus, mais il glisse sur lui-même et ne se lave pas. Arrivé au rinçage, et comme nous le savons les machines économisent l’eau, le linge sera mal rincé. Donc, ne l’oubliez pas :

 

Surdosage de lessive = linge mal lavé et mal rincé

Pas plus d’un bouchon pour une machine de 7 à 8 Kg de linge moyennement sale.

Un demi-bouchon pour une demi-machine de linge peu sale.

Soit 30 à 50 machines au litre , qui dit mieux ?

Limitons les emballages, limitons les rejets dans l’environnement même s’ils sont biodégradables, limitons les transports et notre empreinte carbonée, réduisons nos dépenses.

 

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés